mercredi 19 décembre 2007

Carlos et les grosses têtes

Aujourd’hui je ne vous parlerai pas de la chaude Italienne que j’ai rencontrée. Pourtant Dieu sait que les chiffres de fréquentation du blog sont mauvais. Je ne vous prends tellement pas pour des cons que je vais vous demander de m’expliquer cette histoire. C’est tiré du numéro 2 de la revue argentine Fierro (1984). Les dessins sont de Carlos Nine et le scénario est de Enrique Amorortu qui se serait inspiré d’un passage d'un livre de Julio Cortazar.
Blanco y Negro


4 commentaires:

Lily a dit…

Hello Monsieur Fritz !
...je suis pas tellement en mesure de t'expliquer lepourquoicommentqu'estce de ces planches, mais par contre je peux te remercier (beaucoup!) de nous les soumettre ici !
(quel trait il a ,cet enfo*ré! :o) )
Bon, donc voila,des bijoux pareils, si tu en as d'autres à faire partager.... :o) Merciiii !

(et je m'en va de ce pas lire et farfouiller ton blog,qui a l'air de receler de bien jolies choses...)

Fritz a dit…

Bonjour Lily (restons simples!),

Content que ça te plaise. De Nine, je ne sais plus si j'ai d'autres inédits. En tout cas, les rêveurs vont éditer prochainement un nouveau bouquin de Carlos Nine et un de son fils Lucas Nine (très inspiré de son père). Il y a même un petit dessin animé rétro de Lucas Nine sur le site des rêveurs:
http://www.editionslesreveurs.com/

Sinon, plusieurs enfants d'Alberto Breccia (dont je dois avoir aussi une ou deux histoires inédites) se sont également lancés dans la bd avec plus ou moins de bonheur (pour ce que j'en ai vu). J'en parlerai peut être un jour sur le blog.

Fritz a dit…

Après petite visite de ton blog, je me rends compte que tu connais Lucas Nine. Pour le reste, je ne peux que te conseiller (mon côté paternaliste) à suivre, tel Bruce Lee The Way of the Dragon (de Komodo) que je trouve particulièrement réussi.

Lily a dit…

:o) mercis pour ces compléments,Fritz !
(et merci pour le compliment!)
Oui, pour ce qui est des prochaines sorties de la Familia Nine,je guette ça avec (attention euphémisme) une impatience certaine...
Voila une 'espèce' de dessinateurs assez extraordinaire,libres,qui prennent des risques,exigeants-mais-désinvoltes... Des gens qui cherchent!(et qui trouvent!) :o)

...'fin voila,je veux pas m'emballer non plus, je ne suis pas une groupie...^^

Merci encore,donc,Fritz, j'ai parcouru la nuit dernière tes billets, et y ai (re)-découvert des tas de petits bijoux (twiliiight zoooone ! ),servis par une belle plume ,et un bon esprit déglingos...

:o) Au plaisir !