dimanche 15 juillet 2007

Je reste dans mon lit douillet

Reiser Travail famille patrie
Rien de tel qu'un dessin de Reiser pour la fête nationale. Admirez l'alignement des usines, des habitations et des tombes. C'est beau comme un défilé du 14 juillet ou comme des étagères de collectionneurs de bd moyens. C'est ça le paradoxe, ça lit de la fantasy mais ça manque cruellement de fantaisie. Pour vous, les rêves doivent rester bien rangés, voire enfermés dans des pochettes plastiques pour ne pas qu'ils s'évadent! Vous voulez en disposer quand bon vous semble, pour vous épargner une remise en cause de vos vies que vous préférez paisibles plutôt que de les risquer à rendre les rêves possibles. Vous n'êtes même pas les singes de votre idéal, à peine une cellule. Oui messieurs les ronds-de-cuirs et vous témoins complices, je l'avoue je ne range pas mes bd et je n'ai pas peur de le dire. Un jour, on me fusillera pour cette audace! On fera alors une bd de ce drame et vous serez sincèrement émus. Mais vous rangerez néanmoins l'album à sa place sur son étagère et dans sa pochette plastique. Ce jour là, vous m'aurez enterré une deuxième fois, protozoaires!

2 commentaires:

Morti a dit…

Fumier de gauchiste, quand je pense à toutes ces belles BD en désordre ça me file de l'urticaire.

Et je parie qu'en plus de ça, tu n'as même pas pris la peine de couvrir les couvertures avec du plastique transparent !

Honteux !

la baraque à Fritz a dit…

ptit flic! facho! bdgestien!