dimanche 3 juin 2007

ll est fort Bayard!

Inspecteur Bayard - Olivier Schwarz
Je vous parlais il y a quelques semaines des enquêtes en bd de l’inspecteur Robillard parues dans les années 60. Toujours à la pointe de ce qui se fait dans le 9ème art, je vais maintenant vous parler d’une série de bd-enquêtes qui a commencé dans les années 90, l’inspecteur Bayard d’Olivier Schwartz. Comme son nom l’indique, il est sans peur et sans reproche. Quand on porte le patronyme de son éditeur, il est en effet recommandé de ne pas se comporter comme le Jeune Albert. On ne reprochera pas aux auteurs (Dieter et Cabanau puis Fonteneau au scénario) un ton moins libre que celui de Chaland puisque ces aventures sont ouvertement dédiées à la jeunesse et publiées dans Astrapi. Le trait par contre lui doit beaucoup comme le confie Schwartz lui-même dans cette interview. L’ombre d' Hergé plane aussi sur ce héros à houppette qui rechigne à passer par les portes. Enfin, on notera que la façon de poser les devinettes change au cours de la série. Par exemple, dans certains tomes, c’est à la fin de l’enquête que l’on peut répondre à la devinette alors que dans d'autres, les devinettes sont tout au long de l’enquête pour voir si le lecteur est attentif à tous les détails. Si les devinettes peuvent parfois laisser sceptique, cette série est tout de même un sympathique divertissement, malin et drôle, ce qui n'est finalement pas si courant.

1 commentaire:

Pierre a dit…

Et maintenant, ce même Schwartz qui fait un Spirou avec Yann. Pourtant je n'aurais pas misé un kopek sur lui. Bien vu Fritz !